25 octobre 2006

Cet homme remet en cause le sens du client !

J'ai toujours eu une grande admiration pour Gilles Marion (en photo ci-dessus, photo issue du site EM Lyon). Cet homme a écrit un ouvrage qui fait partie de mes livres de marketing préférés : Idéologie marketing, que je vous recommande de lire. Vous y trouverez des pistes de reflexions intéressantes
Je viens de découvrir hier sur le site du magazine L'expansion un article dont Gilles Marion a le secret. Son titre, "Le marketing malade de l'orientation client" devrait tous nous faire frémir de joie ou de peur, selon que nous sommes assez curieux ou bien inconscient dans l'exercice de nos fonctions.
Gilles Marion expose son point de vue sur les limites de l'orientation client, et notamment sur le fait que l'action qui consiste à se focaliser sur la satisfaction de ses propres clients existants et l'action vis-à-vis d'eux, réduisent le champ de l'innovation.
En tant que marketers sur des marchés "saturés", nous sommes effectivement coupables de raisonnements et conduites à très courte vue, en ayant un oeil permanent sur le rétroviseur (les "études passives" issues des bases de données, la mesure de la satisfaction...) plutôt que sur la route inconnue et au delà (les nouveaux produits, les marchés à explorer).
Gilles Marion oppose "exploration" et "exploitation", "orientation marché" et "orientation client". C'est un fervent partisan du marketing entrepreneurial qu'il définit comme "une démarche où l'entreprise prend l'initiative vis-à-vis du client au lieu de le suivre ou de réagir à ses demandes, que ce soit dans la proposition de valeur qui lui est faite ou dans la singularité du système utilisé pour créer, produire et fournir cette valeur".
J'espère vous avoir donné en quelques lignes envie de lire cet article très riche et rafraichissant sur nos pratiques en tant que marketeur. J'aime les points de vue iconoclastes et politiquement incorrects : celui-ci est très subtilement exprimé.
Et voilà de quoi me rappeler, en tant que rédacteur de ce blog, que le sens du client n'est pas une fin en soi !
tags technorati :
tags del.icio.us :
tags icerocket :

2 commentaires:

Zippy a dit…

Merci... même si c'était long, c'était très enrichissant. Une bonne réfelxion sur nos pratiques quotidiennes...

ASF a dit…

L'envie c'est certain ! Le temps vu la longueur de l'article je vais le chercher et inscrit cette action dans ma TODOLIST... Merci Thierry !