20 avril 2006

Emmanuel Bloch nous propose une méthode pour perdre ses clients !

J’ai été surpris de trouver page 6 du numéro 1405 de Stratégies il y a quelques semaines dans la rubrique « idées » une drôle de contribution d’Emmanuel Bloch, Directeur associé de l’agence Beau Fixe. Son point vue, qui n’est pas dénué d’humour, porte sur la « méthode pour perdre ses clients ». Il y développe une théorie très intéressante qu’il baptise le « démarketing » ou –je cite- « l’ensemble des techniques mises en place pour s’assurer de ne pas répondre aux attentes de ses clients ». A l’inverse de Kotler et ses fameux 4 P du mix, il propose les 4 D : le déplace, le déproduct, la dépromotion et le déprice.
Exemples à l’appui :
Déplace : le client de la poste est invité à venir dans les « zones horaires vertes » ou il y peu de monde (comme si la Poste ne pouvait pas adapter son effectif aux flux de clients !)
Déproduct : après le CD, arrive le SACD puis le DVD haute définition avec ses nombreux avantages (sic) tels que la copie impossible, le prêt limité et l’obligation d’acheter un nouveau lecteur.
Dépromotion : dans la même semaine un client d’une banque reçoit une offre de placement à 50.000 euros minimum et une offre NRJ mobile avec 100 SMS gratuits et le dernier tube de Diam’s.
Déprice : l’augmentation des offres de téléphonie et les hotline surtaxées en pleine période de baisse des tarifs.
Emmanuel Bloch nous invite à admirer les efforts permanents des marques qui, chaque jour, essaient d’améliorer leurs performances en démarketing et perdre leurs clients en un temps record. Il propose un prix baptisé le « monéo ».
Je lui ai recommandé pour ma part lors de nos échanges de créer un blog très rapidement. Je m’engage ici à vous donner son adresse dès sa création et l’inscrire dans mes favoris dans la rubrique non-sens du client !

3 commentaires:

Jean-Pierre a dit…

Magique !
Je me suis permis un lien ...
Bonne suite et sans doute un thème à creuser

Christelle a dit…

Je pense qu'il s'est inspiré de 'Free Prize inside' de Seth Godin ou alors 'Free Gift inside' de Stephen Brown, deux opus qui invitent à ne plus courir après le client mais à tout faire pour se faire désirer!

Stéphane a dit…

Cette catégorie mériterait un blog a elle seule !!

Stéphane